Comment ouvrir un compte professionnel auprès d’une banque en ligne ?

Séduits par la digitalisation du secteur bancaire, les entrepreneurs, les sociétés, les associations et les freelances aspirent actuellement à gérer à distance leurs finances. Bien que les institutions traditionnelles aient fait des efforts en répondant rapidement aux créateurs d’entreprises désireux d’ouvrir un compte professionnel, ces derniers tendent à une solution encore plus simple. Quelles sont les démarches à suivre pour devenir client auprès d’une banque en ligne ?

Remplir un formulaire en ligne

Cette première étape consiste à fournir des renseignements sur son activité et son entreprise. Il est possible de le faire à partir du site de la banque ou via une application dédiée depuis un Smartphone. Pour valider la création du compte professionnel, il faudra signer numériquement le contrat d’ouverture une fois le formulaire rempli. Quelques minutes suffisent pour effectuer cette démarche. En outre, ce gain de temps dans la réalisation des procédures administratives constitue un avantage majeur pour la clientèle des enseignes digitales. Par ailleurs, les informations données devront être claires et précises.

Envoyer les pièces justificatives

Le professionnel n’aura plus besoin de les apporter en mains propres. En effet, il pourra les adresser en ligne en les scannant ou en les photographiant si l’inscription se fait par le biais d’une application mobile. Les documents exigés à l’ouverture du compte entreprise peuvent différer d’une banque digitale à une autre, mais aussi en fonction de l’activité. Les suivants restent néanmoins récurrents : pièce d’identité, RIB, justificatif de domicile, d’immatriculation au répertoire des métiers ou au registre du commerce et des sociétés, attestation d’activité (K-bis…), exemplaire des statuts de l’entreprise… L’envoi de ces éléments peut se faire de manière dématérialisée selon l’enseigne.

Réaliser un premier versement

Une fois les pièces expédiées, l’entrepreneur, l’association ou la société pourra enfin procéder à la validation de son compte bancaire professionnel en y versant de l’argent. Le virement réalisé sera disponible au bout de quelques jours ou dès l’inscription. Par ailleurs, chaque établissement numérique peut imposer un montant minimal de dépôt. Toutefois, il ne s’agit pas d’une règle puisque la majorité des banques en ligne misent sur un premier versement de 0 euro, en vue de courtiser la clientèle. Pour valider la procédure d’ouverture, il est possible de récupérer le RIB et la carte ou le terminal de paiement si la demande en est faite.

Avant de choisir une enseigne et de suivre ces démarches, l’entrepreneur devra d’abord vérifier s’il y est éligible ou non. La plupart des établissements bancaires n’acceptent pas qu’une catégorie de professionnels et il serait bien dommage de devoir réitérer toutes les formalités liées à l’ouverture de ce type de compte en ligne. Sinon, il faut se renseigner sur l’institution et s’assurer si elle propose bel et bien les offres ou les services qu’on souhaite utiliser. En gros, elle devra être en mesure de financer grâce à différents produits, fournir des solutions d’encaissements adaptés à l’activité et des outils d’optimisation de trésorerie tout en gérant les flux de règlements.